AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Il était une fois...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Il était une fois... Lun 26 Déc - 21:23



Maden Renan Moose

IDENTITY:

date et lieu de naissance → 5 février 1988 à Vérone nationalité → Italien origines → Italien de naissance, Anglais par son père et Finlandais par sa mère statut civil → Célibataire orientation sexuelle → Est sorti avec un mec pendant cinq ans mais ne se considère pas comme homo ni bi parce qu'il n'a jamais regarder un autre homme que le sien situation financière → Aisé caractère → Doux, gentil, fort, caractériel, bagarreur, mauvais perdant, drôle, manipulateur, correct, poli, gentleman, censé. avatar → Darren Criss
A FASHION THING :

→ quel métier exercez-vous et en quoi consiste-t-il ? Danseur dans un crew.
→ êtes-vous épanoui dans votre travail ? Plus que ça
→ que pensez-vous de l'industrie de la mode ?J'adore la mode, je suis un grand fan de la mode des années 50-60
→ quels sont vos rapports avec les mannequins ? Je viens d'arriver je n'ai pas beaucoup de contact ici mais je suis plutôt sociable alors je suppose qu'ils seront bons.

Ha c'est là que je dois parler de moi hein ?! Bon alors par quoi je commence ? Hum par ma ville tient ! Et si on jouait à un jeu de devinette ? J'adore les devinettes ! Bon alors ma ville se trouve en Italie, elle est très renommée dans le pays de la botte. Rome ? Ha je savais que ce mot viendrait dans cette conversation mais non rien à voir avec Rome. C'est une ville remplie d'amoureux... Non ce n'est pas Venise mais vous y êtes presque persévéré encore un peut aller ! Donc une ville d'amoureux qui a été célèbre grâce à un auteur aussi célèbre que son oeuvre. Mais non bon sang il n'y à pas qu'à Venise qu'il y a des amoureux et qu'il se passe des choses ! Bon un autre indice cette ville est célèbre parce que deux amants y sont morts l'un c'est suicidé et l'autre est morte en avalant du poison. Ha je vois une petite lumière dans vos yeux ! Si je vous dis enfin que l'un de mes personnages principaux à été jouer par Léonardo DiCaprio. Oui c'est Vérone bravo ! Bien entendu Shakespeare a inventé les familles Montaigu et Capulet mais il a quand même donner une sacré renommée à ma ville natale. Bon ce n'est pas une ville énorme hein mais bon elle comporte quand même 263 964 habitants aux derniers sondages alors bon c'est pas bon plus une ville toute petite et elle a été fondée au 1er siècle avant Jésus Christ. Impressionnant n'est-ce pas ? Bon on la connait plus pour Roméo et Juliette qu'autre chose comme ses magnifiques bâtiments mais au moins on la connait.

Vous allez me dire " mais qu'est-ce qui lui prend à celui-là ? " Pardon hein je voulais juste vous parler un peu de ma ville mais vu que vous avez l'air de vous en foutre royalement je vais parler de moi. Je suis donc né en Italie d'un père Anglais, de Londres, et d'une mère Finlandaise, de Seinäjoki. On peut donc dire que je suis Européen comme ma mère aimait m'appeler. Mes parents se sont rencontrés lors de vacances en Italie un an avant ma naissance. Après presque un an de relation ils se sont mariés et trois mois après leur mariage ils m'ont eu. Oui ma mère était enceinte quand elle s'est mariée. Ses parents ne l'ont d'ailleurs jamais accepté eux ils voulaient qu'elle reste " pure " jusqu'à son mariage alors forcément quand ils ont compris que ce n'était pas le cas ils ont refusé de venir pour ce jour si précieux dans la vie de leur fille et donc elle ne les a jamais revus. Quant à mon père ses parents sont morts quand il était petit alors je n'ai jamais connu mes grand-parent. Je ne suis jamais allé en Finlande non plus ni même en Angleterre. Quand ils se sont mariés ils sont restés en Italie parce que la ville leur plaisait et que plus rien ne les retenais nulle part ailleurs. Ils ont acheté une belle maison avec un jardin, de grandes pièces, une belle chambre pour moi et aussi un chien. Je l'ai appelé Lucky et il ne m'a pas quitté avant il y a un an. Il était déjà pas mal vieux mais encore en bonne santé mais il est quand même mort.

Bref quand j'étais petit j'ai été dans une école privée, oui ma mère travaillait dans le cabinet d'un grand avocat et mon père lui était chirurgien, et j'ai appris l'anglais, le français, l'italien bien entendu, l'espagnol et le portugais et ma mère me faisait parler le finnois. Lorsque je rentrais des cours aucun d'eux n'étaient là je faisais mes devoirs avec ma bonne et puis le soir avant de dormir ma mère venait toujours me raconter une histoire. Elle n'oubliait jamais ce petit rituel avec moi. C'était notre petit moment a nous deux. Quant à mon père il partait travailler dès que je rentrais de cours et il revenait quand je partais moi. Bref je ne le voyais pas beaucoup. Sauf le dimanche, il avait demandé à avoir toujours son dimanche de libre et ainsi nous allions tous les trois au parc et mon père et moi on jouait au foot ensemble. J'étais proche de mes parents, enfin aussi proche qu'on peut l'être d'une avocate et d'un médecin amoureux de leur boulot. Ils s'aimaient et tout était beau et magnifique. La plupart des autres élèves m'enviais pour ma belle maison, ma piscine dans le jardin, mais moi je les trouvais chanceux d'avoir des parents présents pour les bons moments de leur vie comme pour les mauvais. Par exemple mes parents n'étaient pas là quand j'ai eu ma première bonne note ni même ma première colle. Ils n'étaient même pas présent pour ma remise des diplômes. Autrement dit ils ont loupés pas mal de moments importants dans ma vie.

Je vais vous passer tout ce qui concerne ma vie avant mes dix-huit ans j'étais un garçon normal, avec de l'argent en plus, pas beaucoup d'amis parce que j'avais du mal à faire confiance aux autres et j'avais eu bon nombre de relations plus ou moins sérieuses, plus ou moins longues ou courtes. Et puis le soir de mes dix-huit ans j'ai organisé une big fiesta avec les rares amis que j'avais à Vérone. J'avais demandé à mes parents de nous laisser la maison pour la soirée et la fête à durer jusqu'au petit matin. Seulement je ne me souviens plus de tout ce qu'il s'y est passé. Je me souviens simplement que quand je me suis réveillé j'étais dans les bras d'un jeune homme. J'ignore pourquoi mais j'ai pas, mais alors pas du tout aimer ça ! Puis petit à petit des flashs me sont revenus ne mémoire comme moi embrassant ce même mec après avoir trop bu, je me souviens aussi d'être monté en sa compagnie dans ma chambre et puis après... Ok ok je vais pas vous faire un dessin non plus je pense que tout le monde a compris. Mais pourquoi, comment ?! Je n'ai jamais été attirer par les mecs et voilà que maintenant je viens de coucher avec un ! Non mais y a un truc qui tourne pas rond dans ma tête. Qu'on se comprenne bien je n'ai rien contre les homosexuel et si ce mec était à ma fête c'est que c'était un ami et donc que je n'avais rien contre ses goûts mais moi je ne suis pas comme ça. En tout cas je le pensais.

Mais le pire n'a pas été cette nuit mais les suivantes. Oui parce que j'ai finis par tomber amoureux ! Bon je vais quand même vous raconter ce passage parce que c'est certainement le plus beau moment de ma vie et aussi le plus décisif. Après cette soirée j'ai demandé à mon ami, appelons-le par son prénom, j'ai donc demandé à Baptiste qu'il vienne chez moi pour qu'on s'explique. Il m'a donné rendez-vous dans un café de la ville ne voulant pas être tenté par mon lit, enfin c'est qu'une supposition de ma part ça, mais bref une fois dans notre café préféré on a commencer à parler de tout et de rien et puis le sujet épineux a été mis sur la table. Mon comportement de la nuit de mon anniversaire, notre nuit ensemble et surtout mes trous noirs et le fait que je m'en veuille d'avoir fait quelque chose que je regrette maintenant amèrement. Ou pas. Quoi qu'il en soit après ce premier rendez-vous d'autres ont suivis dans ce café, au cinéma, au restaurant, des soirées dans les boîtes de la ville. Bref nous sommes devenus plus proches que jamais. Mais nous ne sortions pas encore ensemble. Pourtant, Baptiste m'envoyait des signaux mais je penses que j'avais peur. Peur de m'avouer à moi-même que j'étais amoureux. J'étais jamais tombé amoureux avant ça et le fait qu'en plus ce soit un homme me faisait d'autant plus peur. Les femmes ça je gérais, je connaissais par coeur mais un homme je ne savais pas ce qui pouvait bien être fait ou dit.

Et puis un soir je lui ait demandé de venir chez moi. Mes parents étaient tous les deux en déplacement et le temps entre notre première fois et ce soir-là avait été espacer d'environ un mois ou deux. Cette longueur avait été suffisante à mes yeux pour me les faire ouvrir. J'étais tombé amoureux de ce mec. Une fois que Baptiste fût à la maison j'ai parlé, beaucoup je crois, sans m'arrêter et ce n'est que lorsque ses lèvres se sont posées sur les miennes que j'ai compris que je venais de lui avouer que je voulais qu'on sortent ensemble. Notre relation n'a pas été de tout repos, d'abord parce que le dire à mes parents a été difficile pour moi, heureusement ils l'ont bien pris tous les deux, mais aussi parce qu'en Italie être homosexuel c'est presque un crime. Bon pas pour tout le monde je vous rassure mais heureusement pour moi que mon père n'est pas un Rital sang pour sang parce que sinon je ne pense pas que ce soit un jour passer comme ça. Quand j'ai présenté Baptiste à mes parents ils l'ont trouvés charmant et ils ont compris que cette fois ce n'était pas une histoire de sexe mais bien de sentiments. Ma mère à pleurer ce jour-là et j'ai crût que c'était parce que je lui annonçais que j'aimais les hommes, enfin un jusqu'à présent, autant que les femmes mais ce n'était simplement que le fait que son fils trouve enfin quelqu'un à aimer, quelqu'un à qui il fasse assez confiance que pour s'engager dans une relation sérieuse.

Les années ont passé et tout se passait à merveille, nous étions toujours ensemble après cinq longues années de relation, nous ne vivions pas encore ensemble mais mes affaires se retrouvaient petit à petit chez lui et je passais de moins en moins de temps chez moi. Ma mère adorait Baptiste et mon père lui était simplement heureux de me voir heureux. Nous allions manger tous les quatre le dimanche dans un restaurant que mes parents adoraient. Après cinq années nous ne nous ennuyions jamais ni au lit ni dans notre vie de tous les jours. J'avais fini l'école depuis deux ans et je m'étais concentré sur ce que j'aime vraiment : la danse. Je faisais partie d'un petit groupe de danseurs et nous avions plusieurs petits contrats pour des spectacles payer une misère mais au moins nous étions sur scène. Et puis un jour j'étais dans la rue avec d'autres membres du crew et nous sommes tombés sur cette fille belle, charismatique et qui était en train de mettre la pâtée à des mecs que nous connaissions bien et contre qui nous avions l'habitude de nous confronter dans des compétitions ou autre. Lorsque je l'ai vu dansé j'ai tout de suite sûr qu'il fallait qu'elle soit dans notre groupe. Un atout pareil pourrait à coup sûr nous faire remporter le prochain tournoi. J'ai donc été demander à la belle si elle acceptait et elle m'a répondu que la seule condition serait que je l'invite à dîner. Ne pensant pas une seconde que Baptiste serait jaloux d'une fille j'ai accepté.

Mais c'était sous-estimer la jalousie de mon compagnon. Une fois Amy engagée dans le crew voilà que mon chèr Baptiste me fait une crise en apprenant que j'avais dîné avec la belle Italienne. Mais j'avais rien fait de mal et je ne comprenais pas sa vision des choses. Notre engueulade à couper court quand le jeune homme à claquer la porte de ma maison et est parti en rage. Le soir même je montais sur les planches pour une ultime qualification avant la grande finale. Nous avons dansé comme des Dieux, sans vouloir nous venter et bien entendu nous avons été sélectionné pour la grande battle. Que rêver de mieux ?! Le spectacle était incroyable nous avions les meilleurs B-Boys qui assuraient un show au sol incroyable, des acrobates créant des mouvements dans les airs que jamais personne n'aurait imaginé capable et entre tout ça il y avait la plus belle femme et moi. Notre prestation n'est pas passée inaperçue et je crois que les jury nous auraient bien sacrés directement champions sans passer par les cases quart, demi et finale. Mais nous étions qualifiés pour les quarts une semaine plus tard et c'est tout ce qui comptait. Les entraînements s'enchaînaient tous plus durs et longs les uns que les autres, je ne dormais presque plus, quand j'étais chez moi je pensais aux mouvements que nous devions inventer pour le prochain tour, aux chorégraphies que nous allions réaliser, j'avais tout prévu. Tout sauf qu'un jour Baptiste entre avec ses affaires et me demande de choisir entre lui et la finale.

J'étais le plus heureux des hommes ce jour-là, je revenais des demis finales et nous avions été qualifiés. Bien que ce ne soit pas une surprise nous étions heureux d'avoir cette chance. Quand je suis rentré Baptiste était en train de ramasser toutes les affaires qu'il avait dans ma chambre. Je lui aie demandé ce qu'il comptait faire avec ça et il m'a répondu qu'il ne supportait plus mon obsession pour la danse, que ça passait avant tout, avant lui, avant ma famille et qu'il n'en pouvait plus. J'ai voulu qu'on s'explique, lui faire comprendre qu'après la finale tout ça se calmerait mais il m'a répondu qu'après cette compétition ce sera une autre puis une autre et puis un jour je lui annoncerais certainement une compet à l'autre bout du monde et que je partirais pendant des mois. Je ne comprenais pas ce qui lui arrivait. Il m'avait pourtant toujours soutenu, c'était lui qui m'avait fait entrer dans une école d'art pour y apprendre celui-là et voilà que maintenant il me demandait de choisir entre mes deux amours. J'aurais dû le choisir, j'aurais dûlui dire que j'arrêterais, que je devais faire gagner ma famille puis qu'ensuite je me retirerais. Mais je n'ai rien dit, je n'ai même pas tenté de l'arrêter lorsqu'il a franchit la porte de ma chambre avec sa valise. Aujourd'hui je le regrette amèrement. Je ne comprends toujours pas pourquoi il a fait ça et même si depuis je ne l'ai pas revu je suis prêt à tout pour qu'il revienne, avant qu'il ne tombe amoureux d'un autre et qu'il ne soit trop tard. Si ce n'est pas déjà le cas.

Bien entendu nous avons gagné la finale. J'étais heureux et en même temps une partie de moi ne pouvait s'empêcher de penser à Baptiste. J'aurais aimé qu'il soit là, qu'il me prenne dans ses bras, qu'il me félicite. Bref j'aurais juste aimé que tout cela ne soit qu'un cauchemar et qu'il revienne vers moi. Quelques mois plus tard j'ai appris que notre crew avait été sélectionné pour assister à une grande compétition retransmise à la télévision aux Etats-Unis. La ville de New-York allait recevoir un immense tournois de danse et nous y étions invités. Moi plus rien ne me retenait à Vérone. Mes parents me manquerons certainement mais toujours moins que mon ex me manque et puis NY c'est la ville où tous les rêves deviennent réalité. Mais la veille de partir j'ai entendu dire que Baptiste avait pris un avion lui aussi pour la grande pomme. Et quelle ne fût pas ma surprise lorsque le lendemain j'ai aperçu son visage dans la foule qui attendait notre avion. Est-ce une coïncidence si les ordinateurs de compagnie avaient eu un bug et que nos deux noms avaient été repris comme étant ensemble et que nos places étaient côte à côte ? Nous avions déjà engagé cette compagnie aérienne pour plusieurs vols et je suppose que c'est pour ça que nos deux noms sont sortis comme voyageant ensemble et comme l'avion était plein nous n'avons pas pût changer de place. Une chance pour moi, pour mon beau Baptiste je ne sais pas.

Pendant le trajet j'ai quand même réussit à savoir que le jeune Italien allait à New-York pour un défilé. Oui j'ai oublié de vous dire mais mon copain, ex copain, est mannequin. Il se rend donc à New-York pour une grande occasion pendant laquelle des danseurs sont conviés également pour faire le show. Voilà donc la raison de nos retrouvailles, sa passion et la mienne réunie sur la même scène ? Je n'y croyais pas trop non plus au début mais finalement il s'est avérer que la société qui nous avaient engagé mon crew et moi voulait innover et intégrer des break dancer à leur show. Étrange idée mais pourquoi pas après tout. Mais le vol a été plus intéressant qu'une simple conversation. Lorsque Baptiste s'est levé pour aller se dégourdir les jambes je l'ai suivi et l'ai attiré dans les toilettes. Je vous passe la scène torride qui s'y est déroulée j'ai pas envie de vous choqués. A l'atterrissage j'ai pensé que tout serait arranger et que nous pourrions reprendre là où nous nous étions arrêté une semaine plus tôt. Mais c'était une fois encore mal connaitre Bapt et le sous estimé. Il m'a fait comprendre qu'il ne voulait pas qu'on se remette ensemble tant que la danse prendrait un si grand espace dans ma vie. Une fois de plus j'aurais dû le choisir, j'aurais dû lui dire qu'il compte plus que n'importe quelle compétition mais lorsque je regarde les autres je ne peut pas leur faire ça. Je n'ai pas le droit de les abandonner.

Mais je ne vous aies pas parler de la danse. Oui parce que ça prend une place énorme dans ma vie, je pense que vous l'aviez bien compris, et ce depuis que je suis tout petit. En fait un jour j'ai été voir un ballet et j'ai demander à ma mère de m'inscrire dans la meilleure école de la ville et elle a accepter de me payer les cours. C'est donc depuis tout gosses que je suis un passionné. Maintenant je ne danse plus sur des pointes et en tutu mais ma connaissance en classique a fait de moi le danseur que je suis aujourd'hui et je n'en ais pas honte au contraire. Dans le groupe c'est moi qui crée les chorégraphies grâce à ma formation je suis capable de faire bien plus que n'importe quel d'entre nous. En même temps c'est pourquoi je suis le leader et pourquoi c'est moi qui les aies tous choisis. Ce n'est pas de la supériorité ou quoi que ce soit tous mes danseurs sont géniaux et je suis fières de chacun d'eux mais je pense pas qu'ils puissent créer une choré entière. Apporter leurs modifications et me donner des conseils oui, et en général c'est ensemble qu'on fait le final de n'importe quelle danse, mais créer de bout en bout non. Bref comme vous l'aurez compris je suis amoureux de la danse. Plus que de Baptiste ? Ça c'est une question que je me pose encore et encore et à laquelle pour le moment je n'ai pas encore de réponse malheureusement. Me voilà dans la même ville que lui sans savoir si oui ou non il est prêt à me pardonner.


prénom/pseudo → chOutte âge → 20 ans pays → Belgique présence → 7j/7 comment t'as atterri sur le forum ? Un lien sur facebook qu'en penses-tu ? J'aime beaucoup le design, les couleurs etc



Dernière édition par Maden R. Moose le Mer 18 Jan - 2:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... Lun 26 Déc - 22:16

bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... Lun 26 Déc - 22:38

bienvenue sur SAP ! bonne chance pour la suite de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... Lun 26 Déc - 22:40

Merci tous les deux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... Mar 27 Déc - 0:05

Le métier lui convient tellement je trouve.
Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... Mar 27 Déc - 12:45

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 1006


fuck your life, mine is fine.
agence:
répertoire:

MessageSujet: Re: Il était une fois... Mar 27 Déc - 17:35

BIENVENUE PARMI NOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... Mar 27 Déc - 19:59

Lol Ae
Merci tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 1112


fuck your life, mine is fine.
agence: VNY
répertoire:

MessageSujet: Re: Il était une fois... Ven 30 Déc - 20:29

bienvenue sur SAP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... Ven 30 Déc - 21:59

Merci je pense que j'ai fini
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 266


MessageSujet: Re: Il était une fois... Lun 2 Jan - 0:34

juste une petite question, puisque ta fiche nous laisse perplexe : quel est le rapport de ton personnage avec la mode (à part son ex copain) ? parce que si nous voulons te valider, il va nous falloir t'attribuer un groupe. évidemment, tu n'entres pas dans les groupes de mannequins, mais techniquement tu n'entres pas non plus dans le groupe "fashion industry" qui réunis ceux qui bossent pour l'industrie de la mode. donc à dire vrai, on ne sait vraiment pas quoi faire de ton personnage :/

(au passage, ta signature est trop grosse, il faudrait, si possible, mettre la deuxième partie sous spoiler. merci).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strikeapose.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... Lun 2 Jan - 1:22

Le lien est qu'il est engagé par un créateur pour faire des show pendant les défilés

Pour la signature c'est bon comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 266


MessageSujet: Re: Il était une fois... Lun 2 Jan - 1:49

mais c'est quelque chose d'assez régulier pour qu'il puisse prétendre au titre de fashion industry (qui ne vivent que pour la mode) ? ou bien c'est très ponctuel ?

(oui, c'est parfait pour ta sign. merci)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strikeapose.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... Lun 2 Jan - 2:59

Vivre que pour la mode peut-être pas jusque là mais disons qu'il pourrait en faire son métier et donc au final il à besoin de la mode sans elle pas d'argent donc dans un certain sens il serait accroc à la mode mais je dirais plus dans le sens artistique des défilés que réellement les vêtements. Il pourrait s'y plaire et commencer à voir pour des décors ou des trucs comme ça, créer des show de danse, intégrer son art à un autre et par conséquent il en deviendrait accroc puisque c'est ce qui le ferrait vivre oui.

Cool ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 266


MessageSujet: Re: Il était une fois... Lun 2 Jan - 13:21

alors c'est parfait pour nous ! bienvenue dans la fashion industry, monsieur ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strikeapose.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois... Lun 2 Jan - 14:32

Merciiii
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il était une fois...


Revenir en haut Aller en bas

Il était une fois...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
strike a pose :: VERSION UN. :: PRÉSENTATIONS DES MEMBRES.-