AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

(M) « fuck, yeah ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

messages : 699


fuck your life, mine is fine.
agence: ford
répertoire:

MessageSujet: (M) « fuck, yeah ! » Mer 14 Déc - 21:19

LIBRE RÉSERVÉ PRIS



EDEN prénom MYERS

IDENTITÉ:

âge → vingt deux ans date et lieu de naissance → né à londres (uk) un quatorze février nationalité → anglaise origines → anglaise et allemande statut civil → au choix orientation sexuelle → bisexuel ou hétérosexuel situation financière → actuellement mauvaise profession → mannequin (groupe wanna be). caractère → sulfureux, ambitieux, cru, acide, talentueux, charismatique, franc, passionné, jaloux, susceptible, utopiste, mystérieux. avatar → josh beech
HISTOIRE :

→ né à londres le 14 février → issu de la classe moyenne → est un ex de Mahël → adepte de la drogue, de l'alcool et du sexe ainsi que du crédo lubrique : "ou je veux, quand je veux, avec qui je veux." → très bon mannequin, quoiqu'un peu capricieux → transplanté cardiaque → a eu sa première expérience avec un homme au collège → supporte très mal les ordres.



    ❝ il a le coeur en béton armé.


« Aime-moi. » C'est dit comme un ordre, un besoin semble-t-il, comme un brillant mensonge, l'urgence d'une échappatoire. Qu'est-ce que je peux faire, à ça, ce dégoût qu'il veut exorciser en s'enivrant de moi? Je ne peux que céder. Comme un enfant effrayé par le noir d'une chambre menaçante, il s'accroche à moi, escalade mes lèvres, se perd dans mes courbes et se saoule à mon odeur. Ce qu'il veux, par cet amour faussé, c'est l'oubli, je le sais, je le lis dans l'océan de ses yeux, mais peu importe, je continue, car cette flamme de mégot à moitié éteint, cette ivresse sale, c‘est tout ce qu‘il reste. De notre amour. De notre passion, il nous reste une drogue. Alors je m'abandonne à lui, consciente que la prochaine dose devra être plus conséquente et plus violente que la première. « Viens là Mahël. »« Pas maintenant Eden. » Je souffle. Je connais ce regard. « Viens. » Viens te noyer, te perdre, oui, viens sur mes genoux, encore. Que veux-il, à la fin, que je m’en aille au petit matin avec l'odeur de la clope sur mes soutiens-gorges enlevés à la hâte, ou que je le berce quelques heures de plus, que je l'enferme dans son giron protecteur? Viens, pars, laisse-moi, dans nos mots même il n'y a qu'une lourde incohérence. « Serre-moi. » Étouffe mes prières. Nous nous serrons alors à ne faire qu'une unique masse de chair gluante et désespérément humaine, luisante de sueur dans la froide lueur du matin cruel. Cet amour-là c’est comme ces moustiques qu'on écrase encore et encore sans jamais les tuer vous savez. Ca laisse juste une trace pourpre sur le mur blanc. Cet amour-là est increvable. « Dégage. » Et rien d'autre. L'envie viscérale de ne plus me voir, moi qui lui apporte tant, le désir vomitif de dégueuler ma crasse, ma pathétique petite existence. A ces moments, ceux que j’appelle sans qu'il le sache ses « crises », il veut me prendre, et me faire mal, me jeter la tête contre le mur, coiffer à lui arracher le crâne ma chevelure brune qui n'est jamais en ordre, étrangler mon cou blanc qui sent la tendresse fanée, me réduire en pièces. Alors je ne dis rien, je pars, en claquant la porte pour faire bonne mesure, pour « avoir l'air », ou peut-être juste par habitude. Notre amour est une maladie, une lèpre dégradante et immonde, quelque chose qui ne nous lâche quel que soit notre état. Mais jusque là, nous ne faisions rien. Parce que je pensais qu’il n'y avait qu'un seul remède à l'amour : aimer davantage.

(deux semaines après)
« Je t’aime » Un autre mensonge qu’il répète à outrance, voulant me rassurer, me garder, et aujourd’hui plus que jamais me retenir. « Menteur. » Un doux sourire se dessine sur son visage. Les mêmes mensonges, les mêmes attentes qui passent devant nous sans s'arrêter. Mais aujourd’hui c’est différent. Les jours à amasser les coups m’ont affaibli, je suis touchée. Ses mots me percutent de plein fouet. « Dégage. » Je rassemble mes affaires. Il comprend enfin. « Au revoir Eden. »

_______

Aujourd'hui, ils vont être amenés à se croiser, et d'ailleurs à travailler ensemble, ce qui n'est pas tâche facile. Relation explosive ou ils sont tiraillés par une tension sexuelle importante, des sentiments et la concurrence.




Dernière édition par Mahël Bambi Warhol le Dim 15 Jan - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 699


fuck your life, mine is fine.
agence: ford
répertoire:

MessageSujet: Re: (M) « fuck, yeah ! » Mer 14 Déc - 21:20

    Bonjour petit visiteur, tout d'abord, merci d'avoir lu ce scénario. Pour ce personnage, tout est négociable, mais il faudra être convainquant. Je précise que je préfère la qualité de vos rps à un roman qui ne tient pas la route. Je demande quelqu'un de présent pour ce rôle, si vous êtes Casper le petit fantôme, passez mon annonce. Dernière chose, je chérirais très fort la personne qui prendra ce rôle !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (M) « fuck, yeah ! » Jeu 15 Déc - 11:27




Je suis là sinon
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 699


fuck your life, mine is fine.
agence: ford
répertoire:

MessageSujet: Re: (M) « fuck, yeah ! » Jeu 15 Déc - 11:32

    déjà ? han merci de tenter mon scénario, des que tu es validé mon chou, je te fais ta fête
    si tu as une question n'hésite pas mon beau

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (M) « fuck, yeah ! » Jeu 15 Déc - 18:23

j'm'excuse, mais j'ai pas pu résister.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 699


fuck your life, mine is fine.
agence: ford
répertoire:

MessageSujet: Re: (M) « fuck, yeah ! » Ven 16 Déc - 16:49

    oh, deux Eden, ça va se battre alors?!
    C'est à la meilleure fiche que nous allons (moi+les autres admins) choisir.
    Si vous avez des questions n'hésitez pas surtout

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (M) « fuck, yeah ! » Ven 16 Déc - 16:53

j'suis plutôt pacifiste, mais si bambi veut du sang..
aucun problème, je suivrai les règles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 266


MessageSujet: Re: (M) « fuck, yeah ! » Sam 14 Jan - 9:35

SCENARIO REMIS EN JEU

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strikeapose.bb-fr.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (M) « fuck, yeah ! »


Revenir en haut Aller en bas

(M) « fuck, yeah ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
strike a pose :: VERSION UN. :: PERSONNAGE.-